Espace adhérents
Accéder aux articles et aux publications d'Holo 3


   >> Adhérez dès maintenant <<

Bancs de travaux pratiques

Ces bancs de mesure ont été développés pour les universités ou les écoles afin d'enseigner les techniques de mesure optiques. Il s’agit d’équipements en kit, qui peuvent être démontés et qui permettent une bonne approche des principes et des applications de l'interférométrie de speckle. Le matériel est livré clé en main avec une formation au logiciel F.A. – Fringe Analysis®.

Banc de mesure de contrainte ou d'analyse vibratoire


Le matériel opto-mécanique livré avec ce banc permet de mettre en place alternativement deux montages distincts de mesures.

a) Mesures de déplacements dans le plan 

Ce banc permet d’aborder l’interférométrie de deux ondes de speckle. Le montage comporte notamment une caméra numérique et un laser YAG dont la puissance lumineuse autorise l’analyse de pièce de belle superficie. Le but de l’essai est de visualiser les déplacements dans le plan de la surface d’une pièce serrée dans un étau et, par dérivation successives de l’image, de quantifier les contraintes dans les deux directions X et Y du plan.

 
b) Mesures de déplacements hors plan

Ce banc est basé sur le principe de la TV-holographie. Les éléments qui le constituent sont simples et robustes, prévus pour de fréquentes manipulations. Le système est prévu pour la mesure des déplacements hors-plan (axe Z) d’une pièce soumise à un effort ou pour l’analyse des modes de résonance d’une pièce excitée en vibration. Grâce au "moyennage" des images, l’analyse permet de mettre en évidence les lignes nodales avec une excellente qualité de résultat.
Les exemples simples proposés sont la déformation locale d’une plaque, contrainte par un vis de poussée, ou une tôle placée devant un haut-parleur dont on fait varier la fréquence de 0 à 2000 Hz pour révéler une dizaine de modes.

 

 Banc de mesure de contraintes


 

 Banc d'analyse vibratoire














 

Banc de mesure de forme


Ce montage a l’aspect d’une mini-cabine : la pièce à scanner est disposée sur un plateau tournant et le capteur de mesure est placé à sa verticale. Il est constitué d’une caméra et d’un vidéo projecteur et se base sur le principe de la lumière structurée. Il mesure la déformation d’un réseau de lignes parallèles projeté sur un objet et modulé par son relief. Chaque pixel de la caméra fournit un point de mesure avec une incertitude de l’ordre de 50 µm.
Le dispositif permet notamment la comparaison de pièces de série en fournissant la cartographie des différences de forme. Des sections locales peuvent également être tirées sur l’image numérisée de la pièce.
Les fichiers de points peuvent être également exportés au format ASCII pour être exploités par d’autres logiciel (CAO, rétro-conception, stéréolithographie…).


Création site Internet création site